Un collectif de radiologues dénonce un recours excessif à l'ablation de l'utérus en France

> 23/01/2020

L'ablation de l'utérus serait, dans nombreux cas, évitable.

Ce jeudi 23 janvier, un collectif de radiologues interventionnels a dénoncé au Parisien un recours excessif aux ablations en France.

Chaque année, ce sont 20 000 à 25 000 femmes qui se feraient retirer l'utérus malgré une opération évitable. Le quotidien rappelle que 30% des femmes de plus de 35 ans développent un fibrome utérin, qui est une tumeur bénigne aux effets variables sur le patient. De nombreux gynécologues suggèrent une hystérectomie, c'est-à-dire une ablation de l'utérus, en cas de fortes douleurs. Or ce collectif préconise une autre méthode alternative.

Lire la suite de l'article : La Depêche

Source : La Dépêche - Rédaction - 23 janvier 2020