Fibrome : comment éviter la chirurgie (Top Santé Magazine)

> 13/01/2020

Une femme sur 3 va avoir un fibrome au cours de sa vie. Ceux-ci peuvent désormais être traités sans passer par la chirurgie.

Autant le préciser d'emblée : les fibromes sans symptômes, soit l'écrasante majorité (80 %), ne nécessitent pas de traitement. Seuls les plus gênants sont pris en charge. Chez les patientes sans projet de grossesse, le traitement de première intention est médicamenteux, à base d'hormones (progestatifs, stérilet...) pour réduire les saignements, et d'anti-inflammatoires contre la douleur.
En cas d'échec, les médecins proposent fréquemment une chirurgie : soit en une myomectomie, une intervention "conservatrice" qui permet de retirer les fibromes en épargnant l'utérus, généralement réservée aux femmes avec un projet de grossesse ; soit une hystérectomie, à savoir l'ablation totale de l'utérus, pratiquée chez les femmes qui ne désirent pas ou plus d'enfants. Ceci dit, depuis quelques années, il est possible, dans certains cas, de se passer d'opération.

Zoom, dans ce dossier, sur les trois traitements possibles (suite de l'article sur le site TOP SANTE, un article écrit par Kheira Bettayeb).