28-04-2018

La myomectomie

 
La myomectomie est un traitement chirurgical qui consiste à retirer uniquement les fibromes. Si elle permet de conserver son utérus, cette technique est particulièrement délicate n’est pas pratiquée par tous les médecins. Seuls certains fibromes peuvent être traités par ce procédé. Cette opération chirurgicale s'effectue sous anesthésie générale et nécessite plusieurs jours de convalescence.

Selon le type de fibromes, l'intervention peut-être réalisée de 3 manières différentes :

Myomectomie par hystéroscopie : pour les fibromes localisés juste sous la paroi de l’utérus, formant une protubérance dans la cavité utérine. Cette intervention ne nécessite pas d’incision chirurgicale. Les fibromes sont retirés grâce à un endoscope souple.

Myomectomie par laparoscopie : pour les fibromes localisés sur la surface externe de l’utérus. De petites incisions sont pratiquées pour permettre d'insérer deux sondes dans la cavité abdominale, une équipée d’une caméra minuscule et une autre équipée d’instruments chirurgicaux, afin d’enlever les tumeurs.

Myomectomie abdominale : pour les fibromes interstitiels (localisés dans la paroi de l'utérus) ou sous-séreux (qui se développent dans la cavité abdominale). Une incision dans l’abdomen est pratiquée afin d’accéder à l’utérus, suivie d'une autre incision dans l’utérus pour enlever la tumeur. Une fois les fibromes retirés, on suture l’utérus.
 

La myomectomie : dans quel cas ?

La myomectomie est pratiquée dans la cas de la présence de fibromes sous-séreux et/ou sous-muqueux qui entrainent des symptômes : douleurs pelviennes, augmentation du volume de l'abdomen... Pour les fibromes intra-muraux, le geste est plus compliqué.
La myomectomie consiste à enlever uniquement les tumeurs tout en gardant l'utérus. Elle permet donc de conserver les règles et la possibilité de grossesse ultérieure.
 

Retrouvez les différentes options non-chirurgicales qui peuvent être envisagées : Faites le point sur les traitements médicamenteux et l’embolisation, une solution mini-invasive encore trop peu utilisée en France. Enfin, découvrez  la technique des ultrasons focalisés.
 

 
Les informations fournies sur www.fibrome-uterin.fr sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.