Fibromes utérins, faut-il les enlever et comment ?

> 19/06/2017

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes. Ils peuvent être très nombreux et parfois très volumineux. Mais au-delà de ces deux considérations, la décision d'intervenir dépend avant tout des risques de complications.

Qu'est-ce qu'un fibrome et quelles sont les complications possibles ?

Les fibromes correspondent à des excroissances du muscle utérin. Ce sont des tumeurs bénignes, mais qui peuvent atteindre des dimensions considérables, plusieurs centimètres. Certaines femmes peuvent aussi en avoir beaucoup, parfois jusqu'à une dizaine, voire une quinzaine de fibromes.

Les deux principales complications des fibromes sont :

  • soit des règles très hémorragiques,
  • soit un fibrome qui devient particulièrement volumineux, pouvant par exemple atteindre le volume d'une grossesse de 3 ou 4 mois.

Si vous n'avez pas ces complications, il ne faut rien faire !
C'est par exemple le cas d'une femme qui a un fibrome utérin de 3 ou même de 8 cm, qui ne saigne pas davantage pendant ses règles, et dont le fibrome n'augmente pas de volume et ne la gêne en aucune façon.
Le fibrome ne dégénère jamais en cancer. Certains cancers de l'utérus, des sarcomes, peuvent cependant être confondus avec des fibromes.

La fréquence des fibromes utérins augmente fortement à partir de 40 ans.

Les femmes ménopausées en ont donc très souvent (25% d'entre elles). Mais la question n'est pas d'en avoir ou pas, la question est de savoir faire le tri entre ceux qui sont des fibromes dits compliqués (règles hémorragiques et/ou volume important) et les autres, qui sont stables et qu'il ne faut pas toucher.


En savoir plus : www.e-sante.be