Fibrome utérin / COELIOSCOPIE : À QUOI ÇA SERT ?

> 04/07/2016

Depuis que des médecins ont perfectionné la technique de la coelioscopie, de nombreuses opérations chirurgicales qui nécessitaient une hospitalisation de plusieurs jours et une longue convalescence se sont simplifiées et ont pu être effectuées en "ambulatoire", c'est-à-dire sur une seule journée, sans hospitalisation. Quelles sont les applications gynécologiques de la coelioscopie ?

Coelioscopie : à quoi sert-elle ?

Dans le domaine gynécologique, la coelioscopie prend deux formes : opératoire ou diagnostique. La coelioscopie diagnostique est employée par les médecins pour confirmer un diagnostic ou en découvrir un lorsque les autres examens ont échoué à le déterminer. Elle permet ainsi d'ausculter une patiente ayant des douleurs abdominales inexplicables - par exemple pour diagnostiquer une endométriose - ou pour vérifier les organes génitaux d'une patiente dans le cas d'une stérilité.

Par ailleurs, la convalescence est très rapide, et les douleurs à la suite de l'opération sont légères. L'inconvénient est que cette technique ne permet pas de réaliser toutes les interventions chirurgicales, notamment pour le traitement des cancers : en effet, la vision du médecin est indirecte donc limitée. Pendant la coelioscopie, si le médecin ne peut pas réaliser l'opération correctement ou si des complications surviennent, il est obligé de procéder à une laparotomie, c'est-à-dire une incision du ventre. Cependant, les complications sont rares, car cette technique est désormais bien maîtrisée et sûre.

Lire la suite : http://www.cosmopolitan.fr/,coelioscopie-a-quoi-ca-sert,1917348.asp

Source : www.cosmopolitan.fr